Gouvernance des données

Contexte du client

Notre client, un des principaux acteurs de l’assurance en France, doté de trois marques fortes et reconnues, doit faire face à un marché de plus en plus concurrentiel, où les modèles de vente sont en fortes évolutions. De fait, la donnée devient un enjeu de plus en plus important pour les assureurs que ce soit d’un point de vue réglementaire ou de promesse de valeur. Ainsi pour obtenir une exploitation efficace de son patrimoine de données, notre client à décider de renforcer son département data.

Objectifs et enjeux de la mission

Le Chief Data Officer a décidé de développer une politique de gouvernance des données effective, basée sur des principes forts et structurants.

Cette gouvernance constitue la base d’une vision commune et partagée par l’entreprise, impactant les métiers et le système d’information. Dans ce cadre, les objectifs suivants nous ont été confiés :

  • Définir et rédiger la politique de gouvernance des données du groupe en se basant sur les références de marché (DAMA) sous tous ses aspects : architecture, modélisation, documentation, accès à la donnée, qualité de donnée, valorisation, source et enrichissement, sécurité et conformité.
  • Clarifier le positionnement d’une plateforme Hadoop dans le cadre d’une architecture se voulant data centrée.

Valeur ajoutée de Valditt advisory

Nous avons travaillé en étroite collaboration avec le « Chief Data Officer » et ses équipes à la création du document de référence de la gouvernance des données, en contextualisant le cadre de gouvernance proposé par le DAMA et en prenant en compte l’existant :

  • Notre expertise en architecture et en système d’information nous a permis de gérer les points de contact avec les équipes de la DSI (architecture, DSI Data) permettant l’obtention de consensus sur les périmètres d’intervention commun.
  • Au cours de notre mission nous avons aussi été amené à fortement contribuer à la définition du positionnement de l’architecture Data Centrée et la formalisation des différents usages et acteurs de l’entreprise autour de la donnée.
  • Outre la rédaction du document de référence de la gouvernance des données, nous sommes aussi intervenus sur des aspects plus opérationnels tel que l’expression de besoin des équipes « Data Science » ou « Data Quality », la définition de modèles objet métier et l’initialisation d’une cartographie des usages et usagers de la donnée.
  • Nous avons enfin opérationnalisé cette démarche au travers d’une trajectoire de transformation et de déploiement incluant une vision stratégique à trois ans et des réalisations à cours termes (projets de constitution du patrimoine de donnée, déploiement de composant sur le Hub de donnée, zone exploratoire de donnée…).